logo

LA MAGDALENA

Espace naturel de la Magdalena

L'Espace Naturel Municipal Ermitage de la Magdalena se situe sur une colline dont l'intérêt paysager, culturel et récréatif justifie amplement sa classification sous cette appellation et sa protection. Ce promontoire se trouve à mi-chemin entre la plaine et la sierra du Désert de las Palmas, dont il constituerait en quelque sorte le gardien.

Une étude géologique a révélé que la colline se compose de sols calcaires datant du crétacé inférieur, et que c'est pour cela qu'elle se démarque des sédiments quaternaires qui composent le reste de la Plana de Castelló. Sa cime offre une ample vue panoramique sur toute celle-ci et sur le littoral.

VÉGÉTATION

Grande partie de la colline est couvertes de pinèdes, sous lesquelles s'est développée une végétation typique de garrigue méditerranéenne thermophile. Il s'agit en fait d'anciennes terrasses de culture, disposées de forme concentrique autour du château, et qui furent reconquises par la forêt au fil du temps, ce qui explique que l'on y trouve encore quelques oliviers et caroubiers perdus au milieu des broussailles. Le versant nord de la colline est principalement rocheux et se voit plutôt dépourvu de végétation. Les arbres les plus fréquents dans l'ensemble sont les pins l'Alep, et pour les plantes et arbustes on trouve surtout des espèces propres à ce genre de climat et de sol calcaire: des chênes des garrigues (Quercus coccifera), des palmiers nains (Chamaerops humilis), des arbres au mastic (Pistacea lentiscus), du romarin (Rosmarinus officinalis), etc. L'influence humaine ayant été importante durant de nombreux siècles, on y trouve aussi diverses espèces dérivées de l'agriculture, ou alors qui furent introduites à effet ornemental, comme des agaves (Agave americana) ou des figuiers de barbarie (Opuntia ficus-indica) qui sont toutes deux des espèces exotiques au départ.

FAUNE

Dans cet espace naturel nous pourrons voir des crapauds et des grenouilles communes, des lézards ocellés et des couleuvres de Montpellier. On pourra aussi y rencontrer parfois quelque spécimen de cistude, une petite tortue originaire d'Europe et d'Asie Centrale assez rare et protégée. Au niveau des oiseaux, trois espèces en particulier, elles-aussi protégée: l'alouette des champs, le geai des chênes et le bruant proyer; et plusieurs autres mieux conservées mais dont la population est tout de même sous surveillance, comme le moineau domestique, la perruche à collier et l'étourneau. Et enfin pour les mammifères, l'endroit héberge des populations de musaraignes, de lérots, d'hérissons, de fouines et de blaireaux, de belettes et d'écureuils roux.

PATRIMOINE ARCHÉOLOGIQUE

C'est ici que se trouve le sanctuaire de la Magdalena, mais aussi d'autres vestiges de différentes époques et fonctions. Sur la cime de la colline par exemple, à l'emplacement du château, furent découvertes diverses fondations carrés bien plus anciennes et datant de l'âge du bronze.

Pour plus d'information historique au sujet du Castell Vell et de l'ermitage de la Magdalena, nous renvoyons à la fiche correspondante. Il est à noter que l'ensemble, tout comme l'espace naturel qui les entoure, et qui constituait au départ de lieu d'origine de la ville de Castelló, revêt encore aujourd'hui d'une grande importance aux yeux des habitants, comme lieu de détende, lieu de culte, lieu de familiarisation avec l'environnement et avec l'histoire locale. Et c'est une immense foule qui s'y rassemble tous les ans à l'occasion des fêtes de la ville et des grandes processions.

Finalement, de nombreux murets en pierre sèche d'époque médiévale ont été restaurés, et les tronçons effondrés reconstruits en tachant de réutiliser les même pierres, de même que divers sentiers préexistants furent nettoyés afin de faciliter l'accès des visiteurs. Deux d'entre eux en particulier, faisant tout le tour de la colline, furent ainsi ré-ouverts, et un chemin adapté aux fauteuils roulants, de 360 mètres de long, fut quant-à-lui aménagé sur le versant nord, entre l'accès principal et la zone de jeux infantiles. Celle dernière aussi fut rénovée, tout comme la zone de parking, et des bancs et corbeilles furent installés à divers endroits du parc.

Relacionados

Aller au contenu principal